Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 23:42

Les défilés parisiens pàp femme, c’est pour bientôt ! Le rush, la diversité, la multitude de créateurs… Alors comme toujours, j’attends celui de Ann Demeulemeester avec impatience !patti-smith-1-.jpg
Dès que j’ai une opportunité ma garde-robe tente de s’enrichir d’un modèle que je qualifie immédiatement de collector. Je jubile….
Et comme j’aime toujours autant écouter la voix sauvage de Patti Smith….
Bref, dans les 2 cas, je suis fan, aussi, j’ai bien envie de vous faire partager mon intérêt pour ces 2 incroyables personnalités créatrices….

Mode-022-1-.jpgAnn Demeulemeester offre une autre façon d’être féminine, que ce soit dans ses vêtements, dans ses choix de modèles ou son amie et inspiratrice Patti Smith.
La mode selon Ann D est un style de vie.
Ann et Patti , c’est environ 10 ans d’amitié : Ann, fan de toujours,  lui a envoyé une chemise blanche que Patti n’a plus quittée, et depuis c’est elles qui ne se sont plus quittées.

Ann et Patti, une grande histoire, l’une chante à ses défilés tandis que l’autre l’habille pour ces concerts… Histoire d’une vraie connivence…

Ann D : « un vêtement ne devient vivant que s’il est porté. Et plus il est porté plus il devient beau » (les inrocks, février 2007)

h07-2.jpgNée en 59, diplomée de l’académie d’Anvers en 81, elle fait partie de « la bande des 6 » (Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester, Dries van Noten, Dirk Van Saene, Dirk Bikkembergs, Marina Yee), ces créateurs Anversois émergents des 80’s.
Elle présente sa 1ère collection en 87 et ouvre sa 1ère boutique à Anvers en 99, plutôt que se mettre dans l’agitation d’un Paris ou New York (ce que personnellement je le déplore… il faut absolument que je programme un week end à Anvers…).
Ann Demeulemeester est une des rares créatrices à faire défiler des hommes en même temps que le défilé femme.

Ses pièces phares seraient sans doute la veste, la veste et encore la veste (j’adôôôre) dans un esprit militaire ou motard. Ou encore le style redingote. Les jupes longues destructurées s’associent à du Tshirt ou débardeur style loose. Et de la maille XL avec des pantalons fluides.



e05-1-copie-1.jpgété 05
e06-1.jpgété 06

e07-1.jpg
été 07

Son syle est qualifié de moderne et romantique à la fois. Le noir incontournable s’allège parfois de blanc avec toujours un aspect ombré. Le mouvement et la liberté est inhérent à ses vêtements fluides. L’apparence androgyne est plutôt une façon de mêler le masculin /féminin sans les dissocier, en créant un équilibre. Le corps est subtilement montré, c’est une affaire de sensualité. Ses vêtements sont empreints d’émotion, avec une forme de nonchalance. Ils ont l’image de la  fragilité et marque une forte personnalité en même temps. L’asymétrie, la destructuration sont une récurrente de la silhouette avec des effets de superposition. Mais par dessus tout, c’est dans un esprit pur rock, de subversion, un zeste de rébellion, et un dégaine mystérieusement sauvage que ses créations défilent.

Avec Patti, plus que des similitudes…


Patti : « S’habiller n’est pas se déguiser, c’est une projection de moi-même » (les inrocks, février 2007)
 
Patti-20smith-20horses-1-.jpgPatti, née en 47, c’est la rock attitude, la nonchalance, le naturel, l’anti-conformisme, la poésie, la liberté, …
Patti, c’est l’égérie à la fois rock et poètesse hippie des 70’s.

En 72, Patti Smith est un mannequin new-yorkais, qui chante le soir avec une voix androgyne. Elle finit par enregistrer l’album Horses, arrangé par John Cale. Gloria, sera le 1er hit punk américain.

Ses photos, toute jeunette (photos de son ami Robert Mattlethorpe), montrent à quel point son style a toujours été immuable : t-shirt, deb ou chemise blanche, fut noir d’homme ou jean, veste noire. Allure négligée.

malanga-20patti-20smith-1-.jpg

zap-patti-1-.jpg
0052-patti-smith-02-1-.jpg


Ces dernières années, Ann Demeulemeester fait tous les vêtements de Patti Smith, quitte à adapter ses créations pour la rockeuse (« les manches de sa redingote se déboutonnent pour qu’elle puisse jouer de la clarinette sans la craquer »).
Pour Patti et ses vêtements , c’est une histoire d’amour, de fidélité à partir du moment où elle se sens elle-même dedans.

Ann, Patti, c’est bien cette attitude libre, sauvage, nonchalante et pleine de poésie qu’on retrouve dans l’univers de l’une et de l’autre. Chacune totalement intègre dans leur style. Aucune des 2 n’a rompu avec son style, ni fait la moindre concession. J'adhère, j'aime, l’histoire d’une pure complicité.

Alors été 2008, à quoi s’attendre ??
Et bien, plus aucun doute, rock, liberté, poésie, décalage, ………….. Pour mon plus grand plaisir !
demeulemeester-1-.jpg
** Remarque fashion de saison: Si le jodhpur revient (de loin) à la hip attitude (Balenciage, Cavalli & co), Ann D n’aura eu de cesse de la faire intervenir dans ses collections en le réinterprétant subtilement.

** Info culturelle : En 2008, la fondation Cartier va consacrer une exposition à Patti Smith

** Rappel : Ces albums…
•    1975 Horses (Producteur : John Cale) , dont Gloria
•    1976 Radio Ethiopia
•    1978 Patti Smith Group, Easter
•    1979 Patti Smith Group, Wave
•    1988 Dream Of Life
•    1996 Patti Smith Masters
•    1996 Gone Again
•    1997 Peace And Noise
•    2000 Gung Ho
•    2000 Land
•    2004 Trampin'
•    2005 Horses/Horses (double album célébrant le 30e anniversaire de Horses).
•    2007 Twelve (Album de reprises)

*** Prochain post portrait : Martine Sitbon et Malcom Mac Laren

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marion 06/09/2007 22:16

t'as vu, c'est fait! Mais qu'est ce que ça prend comme temps... si c'est pas de l'amour ça!!! Maintenant, je vais encore rever (et acheter? on va attendre les soldes..) d'in truc d'Ann....

Frieda l'écuyère 06/09/2007 21:57

Je me suis régalée de ce numéro mode & rock de février. Et de la belle histoire AD-PS. Alors a y est, tu l'as faite, la note promise !