Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 22:50
Des défilés parisiens en direct live, de la folie des photographes, du classique à l’incontournable, …



Et d’une journée bien remplie !
Mon premier défilé est à 11h30, soit 12h00 minimum, compte de la demi heure de retard réglementaire. Jusque là tout va bien…
J'arrive. Les street-style catcher sont plus nombreux que jamais! Ça va finir par saturer la blogo ça, d'autant que les photos vont s'uniformiser a ce rythme. Quantité versus qualité ? Je suis dubitative…

Commençons par Cacharel.
La fermeture du flagship de la rue Bonaparte n'annonce rien de bon pour la marque (rénovation boutique, c'est une autre qui a fermé).
Le défilé qui annonce l’été me laisse plus que perplexe : cette collection aiderait à remonter la pente ? Hummm, oui mais...


Quel bonheur, le revival liberty pour fêter les 50 ans de Cacharel ! C'est ça la véritable collection, une réédition limitée d'une 40aine de modèles en liberty des 70's. Miam, une pure madeleine! Mais, c'est de ça qu'on aura toutes envie!


Entre 2 défilés, la fashion rédactrice que je singe prend un thé au bar du carrousel et mate les alentours : La caricature est aisée…
Il y a celui qui fait des mouvements de tête parce que sa mèche, si finement placée devant l'œil, le gène.
Il y a la réplique de Grace Jones version 80's avec lunette bandeau Margiela, chaussures de fille et combi d'astronaute pied de poule.
Il y a celle qui veut mixer toutes les tendances a la fois : le preppy de la veste bleu marine à blason, avec l’écossais du baggy-sarouel, on ne sait plus, à la Isa Marant.
Et puis, il y a ceux où tu te dis waouh, j’ai l’air d’un sac ! Oui.

Je me remets dans la queue pour le défilé de Gaspard Yurkievich. Sophie Fontanel me double, la pistonnée !
La lecture du brief de collection ferait référence à YSL? Theme Y, rose shocking, smoking...
Vu mon placement, ça va être tendu pour les photos. Tendu, raccourci plutôt! Comme à chaque fois dans cette salle, je ne vois qu'au desus de la ceinture. Difficile d'avoir un avis dans ces conditions... Bref, quelques éléments: y'a de la frange, y'a du lamé, le reste??? Ça bricole un peu, non?



On enchaîne sur Dice Kayek. Là, je suis en standing. Bouh. Et je n'ai aucune idée de ce que je vais voir.
Encore beaucoup de noir et blanc, de la robe élaborée, du brillant, c'est récurrent cette saison. Habillé, travaillé, plissé, lamé et joli.



Je n'ai pas d'invitation pour Dior, mais l'entrée vaut le spectacle à lui seul. Outre les fashionistas over-dressed, la horde de photographes est ce qu’il y a de plus distrayant!



Ben voilà, je m'arrête là pour aujourd'hui, parce qu'il est l'heure d'aller faire un gros dodo, alors pour le teasing... demain midi la suite avec le défilé du jour : Miss
Isabel Marant!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Material Girl - dans En vrac...Mmm Mmm Mmm
commenter cet article

commentaires

Julie 26/10/2008 17:48

La fille qui a mixé le preppy et l'écossais, je vois trop qui c'est, je l'ai prise en photo ! J'aimais bien moi !
À part ça j'aime beaucoup tes photos, faudra qu'on parle appareil un jour :)

ImK-viz 30/09/2008 20:14

Wow c'est déjà quelque chose d'y assister, mais c'est dommage que tu n'aies pas vu les chaussures! ^^

Material girl 30/09/2008 18:18

Rosemary : Mais ça exiiste, une sarto des look pourri, genre le sortoralist, non?

Isabelle : Avec le liberty et toute la légitimité que Cacharel a avec, oui, ça pourrait cartonner! Mais ca sera limité alors??

isabelle 30/09/2008 11:08

Moi aussi , je suis défaite par la nouvelle. Si Cacharel ferme la rue Bonaparte, où irons-nous ? Surtout qu'en la jouant finement, ils pourraient cartonner avec ce que tu nous montre.

rosemary 30/09/2008 01:16

KOoA ?! Cacharel ferme rue Bonaparte ? Mais ils ont déjà fermé rue Tronchet ! Où vendent-ils leurs trucs ?
Et les chaussures chez Gaspou ?
Pour ton avis sur les photographes de style de rue, je rigole, car en surfant sur la blogo, je tombe sur des photos où il y a plus d'appareils photos que de gens. Moi ça me gave. J'aimerai un sartorialist du look pourri.