Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 18:53

Du foisonnement des tendances et petites envies modesques




Trends are dead
 ??
Je veux dire, chacun peut suivre sa tendance, mais globalement quelle est la tendance à suivre ?
Le slim est mort, vive le slim !
Le patte def est dépassé , on l’appelle un flare.
On hésite entre les 2, le carrot est là pour te sauver… Ou tu préfères un sarouel ???
Et toi, tu adores les ballerines ? Tellement pratique, en plus les boutiques en regorgent…. Moi, je n’y arrive pas, la ballerine ne passera pas par moi. Qu’importe ! Les boutiques font aussi la part belle aux talons de 12 !

Je ne veux pas autre chose que du rock! C’est cool, on a beau annoncer sa fashion fin, rock is not dead. En plus avec la déferlante du tartan /écossais, on peut se le faire London calling.
Toi qui préfères le look baby dool, si simple à porter, pas de problème, les enseignes ont compris le filon et ne le lâche plus. Tu peux passer au style preppy aussi si ça te chante…
Mais pour toi qui aimes un coté plus cool, voir baba cool, une peu bohème rock ? La tendance y est à fond !
Arrgh, j’ai besoin d’aller au taff, et un peu de strict s’impose… ok, on est aussi à l’ère du structuré, la taille est serrée, et puis avec une touche de dentelle, ça fera l’affaire…

Tendance vous avez dit tendance ?! Mais quelle est la tendance ? Aujourd’hui tout cohabite, le slim, le large, le plat, le top heel, le super court, l’ultra long….. Tout est bon pour les tendances, semble-t-il… même le jean neige fait des émules !

Comment en sommes nous arrivez là ? J’ai vraiment le sentiment que depuis 2-3 saisons, tout est possible, à chacun d’adopter son style.
Avec Internet, les medias, etc., on a un œil vissé sur le monde en permanence, et en même temps, ne recherche-t-on pas un peu plus d’individualité ? Alors voilà, en mode, on pioche dans les tendancessss, on se fait sa tendance. Facile , tout est permis semble-t-il!
Mais que sais je sur les tendances?? Justement, il y a cette dernière parution : Sociologie des tendances, de Guillaume Erner. Je suis en plein de temps.. concis, lisible, intéressant... "tocade, vogue, manie", tout est décripté... "si la mode et les tendances occupent une telle place, c'est qu'elles constituent une solution aux contradictions du capitalisme".

 

J'aime ce genre de considération!

Mais comme disait Chanel : "la mode, c'est quelque chose au bord du suicide"
Ou plus prosaiquement (citation Les Escrocs): "c'est démodé d'être à la mode, c'est à la mode d'être démodé".*


Le serpent se mord la queue, alors en attendant de comprendre, pour moi, je veux….
Une mini en cuir (ici Acne)


Un slim/legging en cuir (Helmut Lang)


Des nouveaux boots noirs
(Marc Jacobs, Pierre Hardy pour GAP, Michel Perry)



Cette adorable robe bustier en jean
(Acne)


Ou celle là toute noire (Alexander Wang)


Et pour se couvrir, un spencer, tuxedo, whatever…
(alexander Wang)



Ma tendance, alors?? Ben , euhhh..... Noir?
Et vous c’est quoi votre tendance de l’hiver ??


* Ou version plus "intellectuelle", à l'origine transmis par Cocteau (à moins que ce soit Chanel??): " “La mode, c'est ce qui se démode.” Ce qui nous amène à celle-là toujours de Cocteau : "La mode meurt jeune. C'est ce qui fait sa légèreté si grave.”
Bref, j'adore, c'est sans fin!!

** Crédit photos aux sites La Garçonne, et Net-à-porter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Material Girl - dans Produits...Littlest things
commenter cet article

commentaires

Material Girl 08/09/2008 10:57

Emiiiii : !hummlm, je ne vais pas etre de bon conseil, car je ne l'ai pas encore trouver ...enfin pas au bon prix! Mais si tu es sur Paris, dans une boutique du marais, je crois "mademoiselles", il y en a un très bien, mais quand mêm à 300€...

Antoine : Que c'est joliment dit!.... et tellement vrai!! Mais je t'assure une singularisation stylistique (pour te citer), est chronophage... et de temps, j'en manque... et d'idées?

Rosemary : Ahhh ma rosemary et sa singularité!! Je suis à fond avec toi... même si je craque connement sur des trucs qui valent un bras.. sauf que là plus possible, donc je dois faire comme toi... revu de mon dressing, et un zeste de vintage!

Solenne : Ouiii, un incontournable de dressing?

Material Girl 08/09/2008 10:57

Emiiiii : !hummlm, je ne vais pas etre de bon conseil, car je ne l'ai pas encore trouver ...enfin pas au bon prix! Mais si tu es sur Paris, dans une boutique du marais, je crois "mademoiselles", il y en a un très bien, mais quand mêm à 300€...

Antoine : Que c'est joliment dit!.... et tellement vrai!! Mais je t'assure une singularisation stylistique (pour te citer), est chronophage... et de temps, j'en manque... et d'idées?

Rosemary : Ahhh ma rosemary et sa singularité!! Je suis à fond avec toi... même si je craque connement sur des trucs qui valent un bras.. sauf que là plus possible, donc je dois faire comme toi... revu de mon dressing, et un zeste de vintage!

Solenne : Ouiii, un oncontournable de dressing?

solenne 07/09/2008 23:29

michel perry, miam miam, MIAMMM

rosemary 07/09/2008 23:02

Bouh !! Ma tendance est visiblement tellement out que je ne la trouve nulle part ...
Du sobre avec détail. Surtout, qui ne revendique aucune tendance justement. Pas du cheap. Pas non plus des trucs à 450 euros, en gros le tarifs affichés sur deux pièces repérées (du délire ! Qui peut se permettre ? Pas moi). des chaussures boots bottes qui n'ont NI FRANGES ni TALONS COMPENSES et encore moins du talon estampillé Pigale vulgos à plateau-tarte. Tu vois le genre, quoi. Résultat des courses ? Je vide mon dressing, ravie de retrouver des vieux trucs comme une paire de bottes de moto free-lance hyper montantes, une robe ultra-longue "Au vrai chic parisien" que j'ai faillit donnée au secours populaire !! Et que je vais remettre avec bonheur pour pas un ronds. En gros, je recycle.

Antoine 06/09/2008 23:51

C'est vrai qu'on a l'impression que désormais, LA "fashionista" a TOUT pour pouvoir laisser libre cours à sa créativité, et que son désir de singularisation stylistique se satisfait en grande partie via l'accessoirisation de la silhouette . . .