Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 12:50
De l'art de l'évasion

Découvrez Amy Winehouse!


Une des raisons qui m'a poussée à démarrer ce blog est ma passion pour tout ce qui touche au domaine de la création. J'avais envie de parler de créateurs dont la presse fait peu écho, par manque de place, de temps pour dire les choses avec un peu de magninimité
. Car oui, il y a la presse des annonceurs, mais aussi celle plus alternative, et les blogs offrent encore un autre support alternatif, différent, personnalisé.

Alors quand je reçois un mail pour me proposer de participer à un jurys de créateurs, je ne peux que rrrroucouler de joie.
C'est par l'entremise de ma tante ..., nannn, de
MissNardj, que la semaine dernière, j'ai passé une matinée à co-sélectionner un panel de créateurs de mode
dans le cadre du Prix de la mode 2008 du Printemps nation, 1ère édition. C'était assez jouissif de passer de l'autre coté du miroir! Et tout autant déroutant à la lecture de mes propres commentaires, de soudain réaliser la façon dont on avait pu me juger dans bien des entretiens. Brrr, j'étais à la limite d'une "bienveillance compationnelle" à l'égard des candidats!
Les candidats sélectionnés auront tout l'été pour nous préparer leurs silhouettes, jugées finalement à la rentrée. Un corner au Printemps Nation à la clé. Et pour moi, sans doute l'occasion d'interviewer tout ce petit monde, donc vous en entendrez des nouvelles très bientôt...

Il y a des jours comme ça où les choses s'enchainent royalement. Tout est fluide.
Cette fois ci, c'est par l'entremise de Joe. Qui? Joe. Joe Strummer. Arrête de te la raconter la miss, me diriez vous, Joe n'est plus parmi nous. Oui, sauf que comme j'ai pour habitude de blablater mes blog-considérations sur un air de musique, tendance vieux rock, et en passant par mon blog, Maxime n'est pas resté insensible.
Joe? Maxime? Où va-t-on?
Quelques jours auparavant, je reçois un mail d'un curieux créateur, Maxime. Maxime, il aime les vieux rockeurs au destin tragique, les designers au concept élaboré, et la puissance créatrice.  Et bien Maxime à travers sa marque Chavernet est un peu tout ça. Il n'aime pas trop qu'on parle de marque, c'est un peu barbare. Je le comprends.
Avec de telles bases, ca ne peut pas manquer qu'on s'entende.
Ainsi, ce même jour, je retrouve Maxime pour un déjeuner, et découvre une personnalité aussi adorable que singulière et captivante. Vous avez entendu parler de Chavernet? Peu encore? C'est normal, car là on peut bien parler d'underground, Chavernet Paris, un nom que seules les fashionistas averties se murmurent sous la robe. Car il est bien question de robes... Je sais qu'après ce déjeuner placé sous le thème de la création, je reverrai très vite Maxime pour vous en raconter un peu plus, bande de curieux. Je ne vous dis qu'une chose : vous n'avez pas fini d'en entendre parler... Mais chut.

Je continue ma route en passant par une vente de créateurs où j'achète un collier dont je n'ai absolument pas besoin. Tiens, ça serait un bon sujet ça : peut-on avoir "besoin" d'un collier? Ca confirme mon précédent poste sur ma capacité à l'inconséquence... Mais pourquoi grand Dieu, est ce que la machine à cash a accepté de me donner ces p.. d'euros?
Je fais également un saut à l'espace des Ateliers de Paris* pour le dernier jour de l'exposition sur le "maître bottier" Maurice Arnoult.

Une pause s'impose, mon fashion hémisphère commence à surchauffer. Une pause, histoire de savoir reprendre pied sur terre ou au contraire de s'envoler. Là je me suis envolée...

La grace est une vertue qui n'est pas donné à tout le monde, et quand vous tombez dessus, ça vous transporte dans des contrées de votre esprit parfois oubliées. Des contrées qui vous évade loin de votre quotidien. Enfin, du mien.
J'ai rendez vous à Montreuil beach, à Planète Andalucia. Ahh, je sens, le hipptude en vous qui trésaille d'effroi. Et ben justement mes cailles, vous ne pouvez pas savoir la bonne vibration que ça procure de se retrouve au milieu de passionnés... de flamenco!
Le lieu est très chouette, cool à souhait, pourtant j'avoue que les premières minutes du spectacle, je reste encore perplexe. J'ai pas totalement laché le fil de la hype.
Et puis... Les musiciens et les danseuses commencent... Ouala, hep là, la robe carmin en coton lycra là-bas , et ce voila en dentelle rouge, c'est catwalk validé ça?! Et puis c'est pas Garnier! Ouuhhhh, la snob!
Je suis en pleine battle fashion versus folklore! Et qui gagne? Mais je m'en fous! Me voilà transportée dans une autre sphère... Les talons claques, les gestes sont altiers, les robes tournent, les cheveux volent, c'est vif, c'est beau, c'est sensuel, c'est énergique!!! Et moi aussi, je veux enfiler vos rooooobes et taper du pied!!!!

Et si le fin du fin de la hip, c'était la grace?

Partager cet article

Repost 0
Published by Material Girl - dans En vrac...Mmm Mmm Mmm
commenter cet article

commentaires

ludivine 02/07/2008 16:07

Je confirme merci pour le lien du site de Chavernet. Ca déchire, c'est ma CB qui va être contente!

Julie 29/06/2008 12:55

C'est super Chavernet, j'adore les photos du lookbook avec les têtes de Marie Antoinette ! Tiens je vais faire un post, merci pour cette super découverte

Material girl 25/06/2008 22:40

Miss Glitzy : C'était rrès bien, mais je l'ai faite en coup de vent, je voulais juste y aller avant que ça se temrine et j'avais un rdv derrière... mais beau travail!!

Annnabelle : Nation oui est assez différent de haussman, clientèle plus classique, certaineemnt moins jeune et moins touriste! Et Chavernet, j'espère en dire plus, plus tard...

Black Tie : Oui, je voens de te lire.. et maintenant que tu me le dis Maxime m'en avais parlé...

Pierre-Jean 25/06/2008 20:15

Salut Marion, c'était la semaine Chavernet entre nous deux, rires. Je repasserais lire ton post, moi aussi j'ai posté sur eux. @ +++

annabelle 25/06/2008 19:48

Impatiente de lire les interviews des candidats aux prix de la mode du printemps, je ne connais pas bien le printemps nation.Très différent de haussman?
Ne serais pas contre un dej avec Maxime de Chavernet Paris, des robes au concept, je suis définitivement fan de cette marque.