Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 16:07
Salut les bronzés, 
 


Je le déclare ouvert ce soir, et sous la houlette d'Edouard Baer et sa classe burlesque, pour la 61 ème fois, le festival de Cannes. Sean Penn* au commande du jury et sa classe sexy.
Ca s'annonce bien déjà.
Voilà c'est parti pour 10 jours de paillettes, tapis rouge, et starlettes au royaume du 7ème art.

Rholala, soyons honnête : moi c'est surtout de plage et des fêtes dont j'ai envie, voyez mon niveau cinémotivation.

D'ailleurs, pour bien me foutre la honte jusqu'au bout, j'avoue ma dernière faiblesse. Après des mois d'abstinence, j'ai brisé mon voeu de cinécelibat avec...... Iron Man!
Et vous savez quoi?? J'ai adoré!
Hep, je vous entends déjà là mes fidèles! Non, mon âme n'est pas perdu!
Wow, zavez oublié le sexe à pile de Robert (Downey Jr qui joue le rôle titre). Jeu de mot facile pour les initiés, je sais. J'ai très vaguement honte.
Et puis, il y a Gwyneth en clone de Moneypenny. Allez, faites pas vos jaloux, c'est pas mal!
Et enfin, mon idole de jeunesse, celui qui trônait à la place de Benicio** avant que ce grand balèze ne rentre dans mon coeur de midinette et écrase toute comparaison avec ce que je vois dans la vraie vie.
Mais cette fille délire?
Nannnn, c'est le hormones du printemps. Suffit.
Je m'égare... je disais avant que je ne vende mon âme au diable pour Benicio (oh putain, j'ai chaud, rien que de l'évoquer) et ben moi c'est Jeff, qui me faisait grave kiffer. Et pire que ça, c'est même dans The Big Lebowski que je l'ai trouvé le plus hhhhhhhhhhoooooooot.

Une seconde, please, je respire. ffffffffffffff

Donc oui Jeff Bridges, méconnaissable, dans le rôle du vilain, c'était tout cadeau pour moi. Bilan, j'ai surkiffé ce film, le sourire aux oreilles. Et d'ailleurs, je vous lache un secret... attendez la toute fin du générique, qui dit du "j'en veux encore"!
Ok les rabats joie, c'était pas le film du siècle, mais on va pas bouder son plaisir non plus!


Revenons à nos moutons cannois. Le ciné, c'est bien beau, mais comme d'hab, j'en reviens toujours à la mode. On ne refait pas son blog: mode et liens connexes, ma fille!

Autour de tout se raout sous le soleil de Cannes, y'en a qui en profite pour faire de la comm, de l’évènementiel.

Et c’est là que se pose la mode. Pas n'importe quelle mode.
LA petite marque chouchou du moment -et à raison, quand on voit la collection, enfin, cela n'engage que moi, mais quand même -
Les prairies de Paris fait son cinéma.

D'abord, LPDP lance un mini collection Ciné club, par amour du grand art*** (Laetitia Ivanez, la créatrice, est passionnée de théatre) pendant le festival du 17 au 23 mai.

Comme ça qu'il dit le communiqué (je vais pas le réécrire, hein, ça sert à rien) :



Cette collection rend hommage aux scènes et costumes de films qui l’ont marqué dans son enfance et qui l’inspirent encore aujourd’hui. Accompagnée par le photographe Fréderic Lebain et le designer Noé Duchaufour,
elle se réapproprie le pull angora rose de Paris, Texas, la robe de The Party, la veste de Jean-Pierre Léaud dans les 400 coups… pour les mettre en scène. Les prises de vue auront lieu à Cannes  et à Paris avec la jeune garde du cinéma français tels que :

- Ludivine Sagnier dans le rôle de Nastassja Kinski dans "Paris Texas " de David Lynch,
- Aïssa Maïga dans "Peau d' Ane" de Jacques Demy ou encore 
- Pierre Richard dans "Mon Oncle" de Jacques Tati
Le « Salon » du Ciné-Club s’installera quelques jours sur la terrasse de la résidence du Grand-Hôtel face à la Croisette et au Palais du festival aux cotés du salon MK2.
Les Prairies de Paris s’associeront aussi à la fête costumée organisée par MK2 en créant les masques en l’honneur de leur nouveau film d’animation la Véritable histoire du Chat Botté.

"


Bref, je serais bien allée me rouler dans le sable pour voir ça, mais bizarrement je ne suis pas invitée. La vie est parfois mal faite tout de même.

Ce n'est pas tout pour LPDP,
l’ouverture de la
boutique - galerie au 23 rue Debelleyme à Paris 3 est prévue le 28 mai.

C'est l'ancienne boutique Calesta, qui je crois, faisait 250m². Big. Non seulement, mes girls, on pourra y trouver toute la collection qu'elle est belle, mais en plus LPDP reprend une ligne enfant, et une mini collection homme.
Cela dit, là il n'y aura pas que de la mode. Je vous en reparlais en temps voulu...
J'attends tout ça de pied ferme!
Et en attendant, je ferai bien péter ça :


* Pour info peopolade : Madonna fera une apparition de star au diner de l'AMFAR présidé par Sharon. Madonna-Penn sur le même terrain... ahhh que de souvenirs..............

**Me dites pas que vous n'aviez pas trouvé?? Nannn, pas possible! Benicio, mais Benicio Del Toro bien sur!! Ohhh, je vacille...


**J'avoue que le choix de films me parlent... on voit qu'on est de la même génération ....Entre autres scènes
mythiques  :
Paris, Texas
Les Valseuses
La Dolce Vita
César etRosalie
Peau D’Ane
Scarface
L’Aventure C’est L’aventure
Brazil
Blow-up
Mon Oncle
PierrotLe Fou
Shinning
Fenetre sur cour
JamesBond
Priscilla Folle du Desert
The Party
Les400 coups

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Material girl 18/05/2008 22:23

Miss Glitzy : C'est terrible d'avoir ce type de référence.... c'est que ça court pas les rues.... et apparemment, je ne suis pas la seule sur le coup!

Solenne : Oui, elle a beaucoup de charme c'est Laetitia, j'aimerais bien la rencontrer

solenne 16/05/2008 00:11

toujours aussi jolie laetitia ivanez !!

Miss Glitzy 15/05/2008 14:22

Dis moi, on est pas loin d'avoir les mêmes goûts. Je me tâtais pour Iron man rapport à Robert que j'aime depuis toujours (même en homo dans One Night Stand, il me chavire, c'est dire), Jeff, quintessence du mec cool et sexy et Benicio quand il contrôle son yoyo pondéral, j'arrête là (en Che il devrait déchirer). Pfffff, je vais aller prendren l'air.