Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 11:21

Salut mes modasses,

Sur la base de la présentation in situ que le mag ELLE a judicieusement faite aux blogguers, j'ai envie de vous dire quelques mots de la nouvelle édition du ELLE : le VeryELLE
OK, le ELLE est plutôt controversé dans la bloggo en ce moment. Même moi qui ait grandi avec lui, j’avoue que j’oscille entre amour et désamour.


Pourtant.

Oui, le ELLE, on dit ce qu’on veut, mais j’y ai un attachement certain.

Je me souviens avoir vu les tout premiers numéros (je me souviens du n° 6 !!) dans le grenier de ma grand-mère.
Je me souviens des bastons entre ma mère, ma sœur et moi pour celle qui choppera le ELLE en premier dans la boite aux lettres. Là je parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ! A ce moment, le ELLE arrivait le mardi, et c’était à qui rusera le plus pour pécho le facteur, et s’enfermer au WC pour le lire à la cool !
A l’adolescence, j’attendais la série sur les mannequins, vous vous souvenez l’été pendant 5 semaines, le ELLE faisait un magazine avec 1 modèle? A l’époque c’était Elle Mac Pherson,
Renée Simonsen, miss Ultra brite (si si, la belle avec la rose entre les dents et ce sublime mec qui sautait d’une falaise?? J’avais déjà des vapeurs à l’époque !), et c’était aussi Rosemary McGrotha, la reine des pulpeuses.
Et tout ça posait sur fond de mer turquoise, dans les îles, les cheveux au vent.
Les filles étaient de sublimes plantes sculpturales avec du cuissot, des loches, et le sourire du bonheur.
On ne nous assommait pas des états d’âme des miss, juste de belles images que Gilles Bensimon photographiait avec des palmiers, de la fraicheur, une forme de sainte naïveté, une bonne recette !
Ahhh, c’était une époque moins conceptuelle !!
A l’époque, on s’en foutait royal de ce que Britney naissait, et Paris était encore la capitale de la France.

 


Voilà, alors si je tiens mon abonnement par fidélité ancestrale, une coutume de mère en fille, j’avoue que certaine page aujourd'hui me désespère, mais….

Oui mais ! Je sens que le vent tourne, le ELLE cherche à se réveiller, peut-être devrait-il chercher un peu plus dans ses racines ?
Alors quand le ELLE me convie à une présentation dans ses locaux avec un wagon de bloggueuses, je ne peux pas ne pas y aller.
Respect ancestrale, je dis.
Et curiosité. 

C’est ainsi que mardi, je me retrouve à Levallois avec une bonne cinquantaine de blogguers pour la présentation de leur nouveau magazine VeryELLE.
L’équipe dirigée par Valérie Toranian (directrice de la rédaction de Elle et de Very Elle ) nous orcheste la visite des bureaux. Les journalistes se présentent avec pas mal d’humour, et une sincère joie de vivre, ou au moins de travailler là.
C’est amusant, de voir toutes ces têtes côtoyées par l’intermédiaire de ce média depuis tant d’années.
M
ichèle Fitoussi très chic, Le DA, Santiago, drôle et timide à la fois, Sophie Fontanel tordante, cette fille est cinglée et c’est parfait ! Alix Girod de l’Ain, fidèle à son humour, etc…
Bref, tout ça n’est pas fake, l’ambiance est super friendly, et l’accueil va avec !

Ensuite présentation magistrale (en amphi) du nouveau magazine. Là, l'équipe dépitée nous annonce qu'il y a eu un problème d’impression, nous n’avons pas le mag papier, ce sera en dépit une bonne présentation image. Dommage.
Le Very ELLE, c’est quoi ? 2 fois par an, cette version haute de gamme du ELLE, qui jusque là parlait de et à la femme au sens large, se focalisera sur les héroïnes.
Qui sont ces héroïnes ? Pas vraiment les plus exceptionnelles des femmes, mais celles qui fascinent.

Résultat pour le 1er numéro, ce sera Clhoé Sevigny, Charlotte Gainsbourg, Amber Valetta, les filles Jagger et Richards, etc.. avec des texte de Nicolas Rey et Eric Reinhardt.
C’est là que j’ai comme un doute… Les images sont belles, mais quel est le contenu ? Ces personnalités en quoi sont–elles originales ici ? Qu’apportent ce nouveau magazine ? J’avoue que j’attends d’avoir lu la version papier pour me prononcer...
J’aurais aimé que le ELLE prenne plus son rôle d’innovateur, d’agitateur d’idées, et se tourne vers des héroïnes moins "communes".
J’aurais peut-être aimé que ce magazine soit l’occasion de parler de choses et de personnes plus pointues, plus recherchées, moins évidentes. Que ce magazine ait un rôle d’éducation aussi, et de découvreur.
Cela dit, j’attends de le lire pour juger….

En parallèle de ce magazine, le ELLE a développé un site VeryELLE.fr
Et là, j’avoue que c’est le bluff. Le site parait beaucoup plus complet que le mag, avec des outils interactifs comme se créer un maquillage ou une tenue, des vidéos ou audios hillarantes de Sophie Fontanel, des videos des making of.
Donc là ouiii, allez tous voir ce site, et vous me direz ce que vous en pensez.

Bref, le mag et le site sortent demain jeudi 17 avril.
Et je serai curieuse de savoir ce que vous en pensez.

Tout de même, rendons à César ce qui… Merci à l’équipe du ELLE, car on dira ce qu’on veut, mais en s’exposant ainsi à la critique de la masse populaire, à savoir la bloggo, c’est savoir prendre le risque de faire mieux.
Et merci pour l’accueil qui reflète un esprit de magazine, je pense, assez unique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

symptomes 03/11/2009 10:24


Très bon article, bravo!
Gael


Style and the City - Paris 04/05/2008 05:25

au dernières nouvelles, les annonceurs sont furieux contre le magazine Very Elle.

j'ai voulu comprendre pourquoi en feuilletant ce magazine en kiosque et... j'ai immédiatement compris.

concernant la blogosphère : oui, comme vous le dites si bien, il y a tentative de récupèrer le mouvement blogosphérique (son audience, son pouvoir de recommendation) à moindre coût et en faisant valoir l'image de Elle.

ce que les blogs doivent comprendre c'est que la presse d'information est vouée à l'échec car en retard sur la vie réelle : les blogeuses sont plus réactives que la presse pour une simple raison de d'inertie du média, du processus décisionnel compliqué, des contraintes financières (entre un jeune créateur qui n'annonce pas et une marque qui annonce, qui mettra en avant la journaliste ?)...

de plus, une blogeuse qui écrit pour un magazine féminin perd sa liberté d'expression car votre liberté d'expression, c'est la plus grande crainte des annonceurs

vervi 21/04/2008 15:45

"Et là, j’avoue que c’est le bluff. Le site parait beaucoup plus complet que le mag, avec des outils interactifs comme se créer un maquillage ou une tenue, des vidéos ou audios hillarantes de Sophie Fontanel, des videos des making of.
Donc là ouiii, allez tous voir ce site, et vous me direz ce que vous en pensez."

L'emag ELLE existe déjà en Belgique,
http://www.magisblue.com/cms_clip2info/magazine_150/issue_47/index.php?mode=direct

margaux 18/04/2008 13:55

NOOON!

RRhaa c'est pour ca que moi aussi je veux un blog!
pas que pour ca mais bon, quand même, voir le docteur aga, sophie fontanel et toutes les autres en vrai? rentrer dans l'antre du magazine sur lequel je me précipite tous les lundi (l'abonnement de ma mère est entierement rentailisé par mes soins, et j'ai moi aussi des photos de ma grand mère lisant elle)...
J'en rêverais. J'avoue moi aussi être souvent déçue par les "t'as le look" et autres articles bidons déjà lus et relus. Mais c'est la tradition.

Quant au very elle, j'en ai entendu parler sur france inter (oui oui) et le programme avait l'air plutôt alléchant... A voir donc.

Material girl 17/04/2008 19:36

Domino : Bien sur que c'est une opé marketing, mais elle était joliment faite, et plutot mieux réussie que ce que les contacts par téléphone annoncaient. Et je trouve juste qu'il ne faut pas tout voir noir ou tt mal. Si on n'a pas envie de lire ou écrire, on fait ce quon veut, et on va voir ailleurs, donc le ELLE ne mérite pas forcément tous les maux de la terre, meme si oui, il y a des trucs vraiment agaçant.

Antoine : Oui, mais en même temps, on croierait que le ELLE, y'a que Louboutin qu'ils connaissent!! Et pour savoir ce que certaine lectrice reproche, va voir sur le blog de Domino qui est juste au dessus en commentaire!!!